Exemples de démarrages de « Collisions (32) »

La force est un W:

Supposons que l’on ait tiré un quark « up » et un quark « down » pour démarrer la collision.

La force peut être un W+ (1) comme nous l’illustrons ci-dessous:

demarrage_w_1

La  première combinaison de 3 cartes est entourée d’un ovale rouge (2). Il y a bien conservation des symboles et de la couleur entre la carte initiale (quark « up » rouge) et les 2 cartes résultantes: W+ et quark « étrange » rouge.

La seconde combinaison de 3 cartes est obtenue a partir des 2 cartes: W+ et quark « down » rouge du proton qui peuvent donner, par exemple, le quark « charme » rouge (3).

 demarrage_w_2Les deux cartes de départ ont interagi par l’intermédiaire du W+ et ont donné naissance aux deux cartes finales. On retourne les cartes qui ont terminé leur rôle. 

Dans ce second exemple, un quark « up » et un antiquark « up » ont été tirés pour démarrer l’interaction.

Il est possible d’utiliser à nouveau un W+ pour transmettre cette interaction (1):

demarrage_w_3

Le quark étrange permet d’assurer que le premier brelan soit correct (2). Par contre, pour le second, il faut utiliser une carte avec un filet vers le bas (3):

demarrage_w_4

Un quark « up » et un antiquark « down » ont été tirés pour démarrer l’interaction.

Le quark et l’antiquark peuvent s’annihiler et former le W+ (1). Ce dernier peut ensuite se transformer en une nouvelle paire quark-antiquark ou bien lepton-antilepton. Dans l’exemple ci-dessous nous avons utilisé des leptons (2).

demarrage_w_5On  peut noter que les leptons appartiennent à une famille et à son antifamille correspondante (Sumo et Omus dans cet exemple) (3). En effet si, seul le W permet de réaliser des interactions entre particules élémentaires appartenant à des familles différentes, cela n’est possible que pour les quarks.

demarrage_w_6

On retourne les particules ayant terminé leur action et il reste les deux leptons pour la suite du jeu (4).

L’interaction est transmise par un photon, un Z0 ou bien le boson H:

Quelles que soient les particules élémentaires tirées, il est possible de démarrer la collision. Il est également possible d’utiliser « le saut » pour compléter la quinte de départ.