paires (64)

Les règles pour former une paire sont les mêmes que celles définies pour le jeu à 32 cartes:

  • une paire est formée par deux cartes colorées l’une ayant une couleur et l’autre l’anticouleur correspondante.  
  • exception (possible) : le quark top (et l’antiquark antitop) sont interdits dans ces couples.

Le jeu « Mémory mésons » permet de s’entrainer à former des paires.

On remarque que les paires ne sont pas colorées c’est à dire qu’elles sont insensibles à l’interaction forte. Cela permet aux particules correspondantes de pouvoir quitter la zone microscopique de l’interaction qui leur a donné naissance alors que les quarks et les antiquarks restent prisonniers dans des volumes de la taille d’un proton.

Les couples formés d’un quark et d’un antiquark correspondent à des particules appelées mésons. Ce sont les particules les plus abondantes produites lors de collisions à haute énergie.

Elles sont formées par la liaison entre un quark et un antiquark, assurée par l’interaction forte, et les plus légères de ces associations, pour des quarks donnés, sont stables vis à vis de cette interaction. Par contre, les particules ainsi formées, peuvent se désintégrer par interaction faible ou électromagnétique en particules plus légères.

Il s’avère que le quark top, qui est très lourd, se désintègre par interaction faible plus vite que le temps qu’il prendrait pour s’associer avec un antiquark afin de former un méson. Pour cette raison nous avons mentionné l’exception ci-dessus.

Exemples de paires formées par l’association d’un quark et d’un antiquark ayant la même couleur.

Les exemples ci-dessous correspondent à de fausses paires, c’est à dire des associations impossibles dans la Nature entre deux particules élémentaires.

 

Exemples de fausses paires: la première est formée de deux quarks, la seconde de deux antiquarks et la troisième d’un quark et d’un antiquark ayant des couleurs différentes.

 

 

Autres exemples de fausses paires: la première est formée d’une carte colorée et d’une autre qui ne l’est pas, de même que la seconde paire. La troisième associe un quark et un gluon.