brelans: conservation de l’énergie et de l’impulsion

La plupart des brelans ne conservent pas l’énergie et l’impulsion lors des transformations qu’ils représentent.

Seules les désintégrations des bosons W, Z ou H pourraient y satisfaire lorsque leur masse est supérieure à la somme des masses de la particule et de l’antiparticule produites. Cependant ces bosons n’existent pas à l’état naturel et doivent d’abord être créés lors de collisions.

Seules les quintes permettent se satisfaire à ces lois de conservation.